LE HANGAR DES GUITARES

TEST : préampli AMT B1

La marque russe AMT a su bien s'implanter dans le monde des la guitare grace a des effets de très bonne qualité sonore (surtout dans le domaine des pédales de distortion).

b1-1.jpg

 

 

Puis un jour, AMT se lança dans la guerre effrenée des pédales d'effet qui simulent les meilleures préampli du monde, et la série "JFET GUITAR PREAMP" naquit.

 

Cependant, une différence permet de démarquer AMT du reste de la conccurence : c'est qu'ici, on ne parle pas de simple pédale d'émulation ou de distortion, mais de VERITABLES préampli! Et aujourd'hui, on va passer au banc d'essai la B1 qui est une reproduction du préampli BOGNER Triple Giant.

 

 

Pour ceux qui ne le connaissaient pas, le préampli BOGNER Triple Giant a d'abord existé dans une première version rackable : 3 canaux parfaitement séparés permettaient de pouvoir approcher peu ou prou tous les styles de musiques.

 

90bognertriplegiant.jpg

 

BOGNER ayant vendu les plans du Triple Giant à la compagnie HAFLER, on le retrouva par la suite sous une nouvelle forme, avec pour petite amélioration l'ajout d'un "Master général", et d'un "Mix" pour la boucle d'effet :

 

 

 


 

 

 

Ce qui fit la renommé de ce préampli, c'est surtout son canal saturé baptisé "Sharp", et c'est sur cette base sonore qu'AMT a décidé de tenter de reproduire la signature sonore du Triple Giant.

 

 

 

Petit mais costaud!

 

En recevant la pédale, je suis tout de suite interpellé par le poids de celle-ci : purée mais c'est plutot léger tout ça!!! Meme une pédale BOSS pèse bien plus lourd que la pédale dans sa petite boite en carton.

 

100 0116

 

En ouvrant la boite, la pédale est très bien emballée dans un sachet plastique à fermeture hermétique (pratique pour bien la conserver à l'abri). Je ne peux m'empecher de remarquer que la couleur noire et verte foncé de la pédale la font paraitre encore plus "militaire russe"!

 

On y trouve aussi

- un mode d'emploi qui indique comment cabler correctement ce petit préampli,

- une étiquette AMT,

- la carte de garantie constructeur (validité 1 an),

- et un petit catalogue des produits AMT.

 

 

La pédale est construite tout en métal, excepté les prises Jacks qui sont en plastique.

 

b1.jpg

 

On retrouve les réglages standards : level, grave, médium, aigu, et gain. Le bouton métallique on/off inspire la confiance et supportera de nombreuses manipulations, sous réserve que l'on ne s'énerve pas dessus ( si vous etes du genre à sauter à pieds joints sur vos pédales préférées, il va falloir se retenir).

 

Au niveau des connectiques, on a donc la prise d'entrée "in" sur la tranche droite, le "out" sur la tranche gauche.

 

Au-dessus de la prise "out" se trouve une seconde sortie jack appelée "cab sim" qui permet d'émuler une sortie de baffle. Chose intéressante : cette simulation est toujours active, meme lorsque la pédale est en position "off". Du coup, cette pédale euuuuuh... pardon, ce préampli peut etre directement relié à une console de mixage, une carte son informatique, un enregistreur, etc.

 

 

B-1_A_280.jpg

 

La prise adaptateur pour l'alimentation de la pédale se situe sur la tranche droite, juste au-dessus de la prise "in" pour la guitare. Petite particularité : la pédale peut etre alimentée en 9 volts, ou en 12 volts. La différence se situe dans le fait qu'en 12 volts, la pédale donnera un son bien plus dense.

 

2-copie-1.jpg

 

Un vrai préampli???

 

Bon, maintenant qu'on a fait le tour de l'engin, place au son! En lisant attentivement le mode d'emploi, on s'aperçoit qu'effectivement, la B1 n'est pas du tout une simple pédale d'effet mais un VRAI préampli. Conséquence : il ne faut SURTOUT PAS la brancher dans la chaine de vos effets comme une pédale de distortion conventionnelle. Non! Cette pédale étant un préampli, il faut donc brancher la prise "out" de la B1 dans le "RETURN" de la boucle d'effet de votre ampli. Et oui, les ampli dépourvus de boucle d'effet sont un peu punis pour le coup.

 

Bon, vous pouvez toujours brancher la pédale comme une pédale classique, mais tout l'intéret de ce préampli s'effondre alors puisque le signal du préampli de la pédale sera traité aussi par la signal du préampli de l'ampli. De plus, je ne parle pas des fréquences aigues que vous allez récupérer au passage et qui ne sont pas etre très musicales.

 

 

 

 

Mettez une B1 dans votre moteur!

 

L'heure est venue de faire place aux décibels! Armé de ma Jackson DK2T (montée en micros Seymour Duncan Jazz-Jeff Beck) et de ma vieille Squier Showmaster ( montée en micros Dimarzio : 2 virtual vintages et 1 Air Zone), je branche le préamp sans plus attendre!

 

Sur le site d'AMT, on décrit la B1 comme étant (je cite) "un monstre en terme de son et d'aggression, et qui fournit des doses massives de gain". Bin au moins, on sait qu'on pas affaire à une légère overdrive et qu'elle sert à jouer du méchant son! Donc, les amateurs de jazz et de country ne s'orienteront pas vers ce préampli. Mais pour les autres... On peut avoir quelques bonnes surprises.

 

C'est parti! Le premier test se fera d'abord avec la pédale branchée dans la carte son de mon ordinateur (un LINE 6 Toneport UX1) en utilisant la sortie "Cab Sim". Je débranche tous les préamplis et baffles du logiciel interne de la carte son, et je met tous les potards de la B1 sur 0 pour voir ce qu'il va se passer. En position "off", j'obtiens le son de mes guitares en direct, sans aucun souffle. Le respect du signal est vraiment bon! En restant sur "off", je tente de tourner les boutons dans tous les sens pour voir si quelque chose réagit ou crachotte (on ne sait jamais...), mais le son ne se modifie pas. Très bon point donc! Comme la pédale a un vrai bypass, ceci explique cela.

 

Vient le grand moment! J'enclenche la pédale, je monte le potard de volume et... Tiens? Je suis déjà à 2/10ème de la course du volume, et je n'ai toujours pas de son! Bizarre! Dès que j'arrive au 3/10ème, le son débarque enfin! Je pousse le level au 4/10ème, je met alors le drive sur 3 aussi, et l'égalisation 3 bandes à midi... Et alors là les copains... Aouch!!! Quel punch! Je vous laisse admirer ce qu'on peut en retirer avec cette excellente vidéo trouvée sur youtube :

 


Dans cette vidéo, la guitare sort par la simulation de baffle "cab. sim."  

 

 

La notice précise qu'en allant tout au bout de la course du potard de level, on a un boost de + 10dB. De quoi décoller le papier peint si votre ampli de puissance a de la réserve en stock!

 

Je cable ensuite la B1 dans la boucle de mon ampli, et alors là....... Pfouuuuu! La guerre en direct-live! Amateur de gros son, vous serez comblés. Bonne surprise en boostant les médiums et en baissant le niveau de gain : on se retrouve avec un gros son crunch que ne renieraient pas la majorité des bluesmen. En montant le gain presque au maximum, on approche des frontières du trash old-school, hardcore, etc.

 

Ce qui est vraiment épatant avec cette B1, c'est que non seulement on retrouve toute la dynamique d'un ampli à lampe, mais qu'en plus on obtient des sons incroyablement définis lorsqu'on joue en accords! Chaque note se distingue parfaitement sans jamais paraitre exagérément compressée ou ressembler à un magma sonore.

 

Lorsqu'on joue, on a cette jolie impression d'avoir

- les graves présents sans etre envahissants,

- des médiums qui arrondissent le signal tout en le boostant,

- et des aigus présent mais pas du tout aggressifs façon "scie-sauteuse".

 

En jouant avec le bouton de volume de la guitare, on éclaircit parfaitement le signal et on peut jouer bluesy à condition d'avoir des micro pas trop violents! Epatant! Quelque soit la guitare employée, le caractère sonore de l'instrument est parfaitement respecté : une Les Paul ne sonnera pas pareille qu'une strat'.

 

Bien évidemment, le système d'amplification que vous allez employer va grandemment avoir un impact sur le résultat final.

 

 

En terme sonore, je dirai que le son général est assez orienté bas-médium, pas lisse du tout, assez rapeux, avec beaucoup de grain. Elle reste donc typée, et un essai pourra s'avérer nécessaire pour savoir si c'est bien ce type de son qu'on aime. En tout cas, pour les grosses rythmiques en son saturé, c'est génial.

 

Si je compare la B1 avec d'autres ampli, je pense que la B1 se situerait entre un MESA BOOGIE Rectifier et un PEAVEY 5150, mais sans les défauts que leurs détracteurs soulignent toujours : des aigus un peu trop acides et des graves trop compressés sur le Rectifier, tandis que l'ultra-violence du 5150 l'empeche d'avoir un peu de polyvalence.

 

N'ayant jamais eu la chance de tester un vrai BOGNER Triple Giant, je ne vais pas me hasarder à tenter un comparatif. Mais si effectivement ça sonne comme cela, je comprend mieux l'engouement des pro et semi-pro pour cet engin!

 

Je précise quand meme qu'à l'usage, j'ai employé un transformateur standard, et qu'à certains taux de volume ou de gain, la pédale générait un peu de souffle. Je lui laisse le bénéfice du doute, car je n'ai pas encore de quoi bien l'alimenter sereinement. Un noise suppresor devrait régler tout ca.

 

 

 

Alors tovaritch?

Honnetement, cette pédale m'a complètement bluffé! Impossible de comprendre comment ce son peut etre si proche de celui des ampli à lampes les plus couteux! Et pourtant il n'y a que des transistors là-dedans! Mais quand je vous dirai en plus que le tarif n'est que d'environ 100 euros, alors là il n'y a plus du tout à hésiter à casser le petit cochon pour récupérer les fifrelins nécessaires à l'achat de la bestiole.
Certes, ce préampli est typée "gros son", mais allez donc faire un tour sur le site de la marque, et vous y trouverez surement votre bonheur! Du coup, je suis meme en train de réfléchir pour acquérir la P1 (copie du PEAVEY 5150) pour certains solo, et la F1 (copie du son clair de chez FENDER) pour les son clairs. Encore bravo AMT!

 

 

En résumé

 

 

J'ai bien aimé :

- un préampli au format "petite pédale d'effet"

- un vrai son d'ampli à lampes

- une compression du son qui sonne vraiment naturelle

- très grande progressivité sonore des potards

- des fréquences bas-médiums très musicales

- entièrement "true bypass"

- la simulation de baffle est convaincante

- le rapport qualité/prix

 

 

J'ai regretté :

- la légèreté de la pédale n'incite pas trop à la maltraiter (avis aux énervés de la scène!)

- un certain souffle?

- dommage que les prises jack soient en plastique

- pas de numérotation pour les potards

 

 

NOTE : 18/20

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article