LE HANGAR DES GUITARES

Test : pédale de distorsion RADIAL "LONDON" série Bones

DV020_Jpg_Jumbo_620001_R.jpg
On a affaire ici à une pédale de distortion simulant un ampli Marshall Plexi boosté aux stéroïdes. Qui dit "plexi" dit son très typé... Mais pour celui (ou celle) qui cherche ce type de son, on n'est pas déçu.

C'est une pédale bi-canal. Le 1er son est le son normal, et le 2ème a des médiums boostés.

Concernant la connectique : une entrée, une sortie, une prise d'alimentation pour le transformateur (la pédale ne fonctionne pas sous pile!) et c'est tout. Plus simple tu meurs!

La pédale est super bien construite, assez lourde, et la couleur rouge pailletée est bien faite. Je ne met pas la note maximum juste parce que le transfo n'est pas livré avec l'engin
Pas besoin de manuel! Il suffit juste de piger que les 2 petits sélecteurs noirs en haut modifient la courbe de fréquence du son. Le "bite" rajoute ou enlève des aigus, tandis que le "kick" rajoute des bas-médiums. A l'usage, j'aurais aimé avoir 2 réglages de gain (1 par canal) plutôt qu'un seul réglage commun aux 2, ce qui aurait été pratique pour le jeu en live. Mais on arrive à trouver son bonheur si on utilise 1 seul son.
Testé dans 3 ampli différents :
- un LANEY CUB12R à lampes,
- un EGNATER à modules à lampes (module Vox et Fender Bassman),
- et un H&K Attax 40 à transistors.

Déjà, oubliez cet engin si vous souhaitez avoir du gain très léger. La pédale castagne beaucoup d'entrée de jeu, avec ce son caractéristique des Marshall plexi : très rocailleux, avec des aigus un peu acide et des basses qui ronflent. Le son est très droit, mais ca reste musical. Un tout petit peu plus de rondeur ne lui ferait pas de mal.

Les contrôles sont excellents car les potars sont très progressifs et exploitables tout le long de leur courses. Idem pour le gain : on peut le monter progressivement pour trouver ce qui colle le mieux à son instrument et son style. A l'instar des ampli Mesa Boogie, les réglages sont dépendants les uns des autres : il faut donc prendre tranquillement son temps pour trouver le son qu'on veut avoir.

Arrivé au-delà des 2/3 de la course de gain, on a du gain à fond mais très baveux, pas très précis. L'attaque des notes devient presque gommée, et les nuances deviennent presque inexistantes.

Les réglages Kick et Bite changent vraiment le son, mais j'avoue que sur le canal 2, le Kick n'apporte pas beaucoup de précision au son : trop bas-médium assez brouillon. J'ai laissé le Bite toujours sur le réglage le plus élevé, sinon ça sonne trop touffu.

La pédale s'en sort bien en rythmique mais pas du tout pour le jeu en solo. Amateurs de shred et de soli à mach 3, vous n'apprécierez pas! Amateurs de big rock, AC/DC, et autres ZZ TOP, vous serez à la fête!
Je lui met quand même une bonne note, mais j'avoue que j'ai revendu la pédale car je préfère définitivement le son quand il est construit depuis une tête d'ampli sans user de pédale. C'est un choix perso, et ca n'enlève rien aux qualités de la pédale.

Cela dit, c'est une pédale très bien construite, solide, qui donne vraiment ce qu'on attend d'elle à condition de ne pas lui demander autre chose.
J'ai aimé :
- puissante
- son typé Marshall Plexi sous stéroïdes
- 2 sons vraiment distincts
J'ai regretté :
- canal 2 un peu brouillon quand meme
- attention avec le bouton "kick" qui rend vite le son pâteux selon les réglages
- trop raide pour etre employé comme booster comme avec une tube screamer
- pourquoi pas 2 volumes séparés???

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article