LE HANGAR DES GUITARES

Test: micro GFS POWER RAILS

powerrails

images

Ce micro a été le premier de la marque GFS que j'ai acheté.

Livré rapidement depuis les USA, parfaitement bien construit, livré avec son entourage micro et ses vis (sympa ça) et totalement silencieux quelque soit le son employé. Mais est-ce suffisant


Je brise le suspense : OUI! Ca vaut le coup à condition bien sûr de savoir ce qu'on cherche au départ. Avec ce micro-là, on est fixé : le gros son saturé.


Je l'ai monté sur une Peavey HP Special, avec un corps en tilleul.

- D'entrée de jeu, le micro fait cruncher le son clair de mon ampli. En baissant le volume sur la guitare, ca s'arrondit à peine. Il faudra baisser franchement le volume.

- En son crunch, ca cogne très vite : le son est très compact, mais très bien défini, quoiqu'assez froid.

- En son saturé, pas de quartier : grosses satu à tous les étages, un poil crissant, exactement comme le ferait un Seymour Duncan SH6 "DISTORTION". Cependant, le POWER-RAILS n'a pas ce léger voile de fréquence suraigüe, et il est plus massif à mon sens en power-chords, plus martial. Le Seymour Duncan en revanche est plus chaleureux, et un poil plus "organique". Ce POWER RAILS est super, on a un gros niveau de sortie, mais très bien organisé dans ses fréquences. On est bien loin du X2N de chez Dimarzio ou du SH8 de chez Duncan qui castagnent (certes), mais qui manquent cruellement de définition.


Pour le prix, franchement, je vais refaire ce choix!!! Je ne met pas 10 à cause de cette petite froideur de son, mais on est pas loin du sans-faute, et ce micro n'a vraiment pas à rougir face à sa concurrence plus connue. A recommander fermement pour les amateurs de gros sons!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article