LE HANGAR DES GUITARES

TEST : ampli LANEY CUB 12R

On doit le rappeler souvent, mais il est courant que le guitariste professionnel soit du genre à joindre les 2 bouts en fin de mois (souvent) voire même pauvre (dans le pire des cas). Dans ces conditions, accéder à du matériel de qualité prend souvent des années.

 

Tenez par exemple, un ampli à lampes! C'est pas en se faisant payer les concerts avec un sandwich et une bière tiède qu'on va pouvoir se le payer! LANEY, ayant flairé un filon à exploiter, s'est lancé dans un pari audacieux : un ampli à lampes à tarif démocratique. Pari gagnant ou non?

 

 

laney-cub-12r_2011031115220349.jpg

 

 

 

ENTRE TRADITION ET MODERNE...

 

Juste en le regardant, les amateurs de vintage vont être comblés! Il est beau, sobre, et classe!

 

cub12r_Panel.png

 

 

En faisant le tour de la bête, je me rend compte que s'il a un look d'antan, sa conception est plutôt prévue pour le guitariste moderne en ayant tout prévu, sans que ca devienne prise de tête!

 

La philosophie de l'ampli, c'est du genre "On regarde les potards, on les tourne, et hop! On peut sculpter sa propre sonorité!". Plug'n'play quoi! Ca tombe bien, c'est en général comme ça que pensent les guitaristes!

 

 

laney-cub-head_1.jpg

Les boutons "chickenhead" : un petit effet vintage fort sympa

 

 

 

L'ampli est de classe A/B. Un des gros points forts de cet ampli est qu'il a été conçu pour pouvoir être employé aussi bien en répét' qu'en maison / appartement!

 

En effet, l'ampli dispose de 2 entrées : 15 watts et 1 watt. Selon l'endroit où vous branchez la prise Jack de votre guitare, l'ampli adaptera automatiquement son niveau de sortie sans sacrifier le son final. Je trouve ça vraiment excellent : pas de bouton à manipuler à l'arrière de l'ampli, pas de lampes de puissances à enlever, ni aucun bricolage à faire. On se branche et hop! On a la puissance voulue!

 

Pour finir, l'ampli dispose aussi d'une petite béquille en dessous pour l'incliner vers le haut. Bon, ca ne change pas de beaucoup l'inclinaison car la béquille est un peu trop courte, mais elle a le mérite d'exister. Et comme l'ampli ne pèse pas très lourd, on pourra toujours le poser sur une chaise en face de soi en plus de l'incliner.

 

http://medias.audiofanzine.com/images/thumbs3/laney-cub12r-749877.jpg

Un trépied sous l'ampli permet de l'incliner un tout petit peu

 

 

 

UNE P'TITE LAMPEE?

 

Les lampes chinoises (2 x EL84 et 3 x ECC83) sont de la marque "RUBY". Sans être mauvaises, elles assurent un son assez gras là où il faut, mais avec une faible personnalité.Vous me direz "Des lampes, ca se change" et je vous répondrai que vous avez raison

 

Dans la mesure où l'ampli est monocanal, je sens déjà que je vais pouvoir jouer des sons à l'ancienne avec le potard de la guitare pour passer de la rythmique au solo!

 

IMGP9350-7.jpg

Donc sur le papier, ca semble déjà énorme! Avec autant de choses promises, y'a intérêt à ce que ca ne soit pas une déception!!

 

 

 

BLUESY BABY!

 

Plug'n'play disais-je donc! Je sors mon arsenal de guitares, et on y va!

 

Première remarque : Ca sonne très bien, très lampes, mais sans avoir de vraie personnalité marquée. Impossible de le rapprocher de la couleur d'un ampli qui existe déjà, mais je le rapproche plus d'un son d'ampli anglais ( Vox, Marshall...) plutôt qu'américain (Mesa Boogie, Fender...). Pour moi, ca m'va bien! Je préfère un ampli neutre qui va se colorer avec les effets que je vais lui injecter plutôt qu'un ampli très marqué qui va sonner moyen selon ce qu'on lui rentre dans le ventre.

 

Pour des sons cleans, il faudra bien user de l'EQ et de la tonalité supplémentaire, car l'ampli a tendance à partir en très léger crunch dès qu'on passe 3 sur le gain.Si vous aimez les sons clair cristallins typés FENDER, ca va être vraiment difficile à en obtenir.


Pour les sons crunchs, blues, et rock, c'est carrément excellent! On peut effectivement gérer un son clean/crunch à partir du potard de volume sur la gratte.


Pour les sons saturés, j'y suis très difficilement parvenu en utilisant des micros high-gain et en creusant l'EQ à mort et en mode 1 watt. Sinon, le baffle fait comprendre que malgré sa taille de 12", la précision des notes n'est pas géniale en saturax.  De plus, les fréquences graves se mettent à baver sérieusement, faisant perdre de la précision aux notes. Passé le rock'n'roll baveux, ca n'ira plus! L'emploi d'un préampli externe ou d'une pédale de disto sera quasi-obligatoire pour ce registre.

 

Pour la puissance, ne vous y trompez pas : en mode 15 watts, c'est du vrai lampes qui sort, donc ca hurle si on pousse le volume! En passant en mode 1 watt, le son est presque le même, un poil plus resseré, ce qui conviendra pour avoir une petite compression naturelle très jolie. Dans ce mode, le son est superbe pour jouer sans casser les pieds de ses voisins de palier.

http://milestonesmusic.eu/images/shop/1580.jpg

La prise pour le baffle externe, le renfoncement pour ranger le câble d'alimentation, la boucle d'effet, la prise pour le footswitch de la reverb... Complet vous dis-je!

 

 

Histoire de faire d'autres tests:


- j'ai d'abord essayer de brancher un baffle 2x12" ENGL (merci à mon pote Jean-Philippe pour le test) sur la prise externe du baffle! Ca sonnait carrément excellent!


- Ensuite, j'ai testé une pédale de préampli dans la boucle (une AMT B1) et ca sonnait pas mal du tout : le son de la pédale agrémentée de la partie amplifiée par les lampes.


- J'ai aussi essayé un branchement assez cocasse : un vieux multi-effet ZOOM 505 II (donc qui sonne vraiment très numérique) que j'ai utilisé comme préampli dans la boucle d'effet, et j'ai branché la guitare en input. Bin mine de rien, ca sonnait vraiment pas moche en solo... Comme quoi le LANEY arrive à se sortir de toutes les situations 

 

http://medias.audiofanzine.com/images/thumbs3/zoom-505-ii-guitar-345547.jpg

 

 

 

P'tite vidéo? Allez d'accord puisqu'on me la demande :

 


   
A part une personnalité pas spécialement renversante avec ses lampes d'origines (mais ca peut être aussi un avantage), le CUB 12 R est donc un véritable sans faute, jusqu'à son prix de seulement 320 euros en moyenne.  A ce prix là, je rappelle qu'on a un ampli A LAMPES et pas à transistors, ni hybride. 


Un tout-lampes de qualité à ce prix-là, qui l'aurait cru? Pour les sons clean gras et les crunchs, il est absolument royal! Les sons saturés devront nécessiter une aide extérieure.


Bref, un grand bravo pour ce petit monstre qui a un coeur gros comme ca!

 

 


J'ai bien aimé :

- poids plume pour un tout lampe

- les sons clairs et crunchs

- un baffle de 12" pour bien assurer les fréquences graves

- une boucle d'effet! Yeaaaaah!!!

- la prise baffle externe

- le potard "tone" en plus de l'EQ

- passer en mode 1 watt sans avoir à appuyer sur des boutons

- l'espace dédié pour ranger le câble d'alimentation


J'ai regretté :

- les sons saturés pas top 

- monocanal, donc on doit jouer avec des effets externes ou un préampli

- à l'emploi, la béquille ne sert pas vraiment (mais c'est en bonus, donc...)


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article