Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le G7 : concert anniversaire des 15 ans de LNA Guitar Effects

Le G7 : concert anniversaire des 15 ans de LNA Guitar Effects

Si vous avez lu mon compte-rendu de la super journée à laquelle j'avais assistée à Toulouse à Midi-Musique lors de la venue de Patrick Rondat et de Pascal Vigné, je vous avais précisé que j'allais les revoir quelques semaines plus tard du côté de Marseille.

En effet, Stéphane, boss de LNA Guitar Effects, organisait le concert G7 pour fêter les 15 ans de la marque! Pour cela, il a fait venir tous les endorsés de la marque pour un super concert à seulement une dizaine de kilomètres de Marseille ( Septèmes-les-Vallons pour être précis).

Impossible pour moi de ne pas être présent avec tout ce beau monde! J'ai pris mon ticket dès le premier jour d'ouverture des ventes de billets!

Pour rappel, j'ai déjà pu recevoir à plusieurs reprises Stéphane sur ma chaine Youtube pour quelques direct-lives. Il m'avait aussi envoyé un exemplaire en test de la Patrick Rondat MK3 en vidéo , et on avait aussi pu faire avec lui un Guitar Talk avec copain Nono... ( voir les vidéos ci-dessous)

Test de la MK3 numéro 18 ( no talking)

Test de la MK3 numéro 18 avec Jean-Philippe!

Une émission GUITAR TALK avec Stéphane en guest!

Direction Marseille!

Départ le matin! Ayant du temps sur la route, je discute avec mon acolyte Jean-Philippe au téléphone. D'un coup, on se met à parler de Broc Music... Hé, mais c'est sur ma route! 😮 Et j'ai bien envie de voir à quoi ressemble le nouveau lieu du magasin depuis la fin de leur déménagement du mois dernier.

Bon, bah... Aussitôt dit, aussitôt fait! Après tout, ça va être la journée guitare à plein tubes non?

 

CLIQUEZ SUR LES PHOTOS DE CET ARTICLE POUR MIEUX LES VOIR!

Le nouveau lieu pour Broc Music à Nîmes

Le nouveau lieu pour Broc Music à Nîmes

Le temple du matos guitare.

Le temple du matos guitare.

Le lieu est plus grand, avec la particularité de ne pas avoir d'étage comme le local précédent. Tout est en rez-de-chaussée, étalé sur 1000 m². Un peu plus de la moitié du magasin est dédié à la guitare électrique. Le reste se partage entre les basses, les acoustiques et les effets.

Des pédales jusqu'au plafond ( littéralement!)

Des pédales jusqu'au plafond ( littéralement!)

Pendant que je regarde quelques KRAMER suspendues au mur, un jeune homme s'approche de moi avec un petit sourire. Je me dis "ça doit être un vendeur du magasin qui va me demander s'il peut me renseigner". Ah tiens? Il porte un petit garçon dans ses bras. 🤔 Donc ce n'est pas un vendeur, mais un client!
- Excuse-moi, ta tête me dit quelque chose...

- Ah bin, j'espère que j'ai une bonne tête alors! 😁

- T'as pas une chaine YouTube par hasard?

- Euh, oui, une modeste chaine YouTube oui...

- Aaaah alors c'est bien là que je t'ai vu! C'est grâce à ton test que j'ai voulu acheter à un de tes potes une guitare Chapman Baritone ML1-Pro! Je voulais te remercier pour cette vidéo car ça m'a beaucoup aidé! C'est dingue qu'on se rencontre ici! J'adore tes vidéos cool et détendues!

Du coup, on échange quelques mots, impressions, envie d'achat, etc. Un vrai plaisir de partager autour de notre passion commune dans ce haut-lieu de la guitare!

Que ce soit du coté des instruments neufs ou d'occasion, difficile de ne pas être tenté... A titre personnel, je cherche toujours du coté des occasions ce qui pourrait être la perle rare.

J'apprendrai aussi en tendant l'oreille que Richard Daudé donne des cours de guitares au sein du magasin.

 

 

 

Une Ormsby signature Dino Cazares

 

Qui veut de la EVH ?

Qui veut de la EVH ?

 

Assez rêvé, il faut reprendre la route. Je repars brocouille comme on dit dans le bouchonnois... Mais en réalité, je m'auto-congratule de ne pas avoir cédé à la tentation et d'être resté raisonnable. Comme le dira Christophe du groupe KVARK : "Quand tu vas là-bas, il faut y aller sans la Carte Bleue parce que tu as vite fait d'être tenté et de faire une bêtise". Et combien il a raison!!! Mieux vaut ne pas être atteint du syndrome d'achat compulsif si on va y faire un tour!

Direction la salle de concert! Je suis sûr que là-bas aussi je vais voir des tas de guitares qui sont des raretés ou des avions de chasse!

7 guitaristes ( et pas des nabots!) pour 1 bassiste et 1 batteur!

7 guitaristes ( et pas des nabots!) pour 1 bassiste et 1 batteur!

L'avant-concert

J'arrive à la salle un peu avant 18 heures ( horaire d'ouverture des portes de la salle). J'entends déjà les décibels depuis l'extérieur! J'espère avoir de la définition sonore avec du gros volume.

Pour rappel, les salles de formes carrées ne sont pas idéales pour les concerts, et les salles des fêtes ont rarement de bonnes acoustiques à cause des réflexions sonores...

La salle Jean Ferrat de Septèmes-les-Vallons

La salle Jean Ferrat de Septèmes-les-Vallons

A 18 heures tapantes, j'entre le premier dans la salle. Stéphane est présent et m'accueille les bras ouverts. Il est assez speed, chose qui se comprend aisément sachant qu'il a dû tout organiser depuis de nombreux mois. De plus, il doit régler quelques imprévus de dernière minute qui ne facilitent pas la paix de l'esprit. Mais j'ai tout le loisir de me rappeler que son expérience dans la sécurité ferroviaire l'a rompu à subir les aléas et à gérer les situations tendues. Y'a pas à dire : il gère le mec! 👍

"Tu peux aller dans la salle si tu veux, ils terminent les réglages son!". Cool... J'entre dans la salle pendant que certains gars font encore les balances, et je tombe nez-à-nez avec Jean-Marc de Ghost Guitare , luthier sur Perpignan. "Faut qu'on aille à Marseille pour se retrouver! C'est un comble!" se dit-on en se marrant tout en se prenant dans les bras! Pour rappel, Jean-Marc avait travaillé sur le frettage de ma JET JS-1000. Je lui demande comment il a fait pour être déjà dans la salle alors que je pensais être le tout premier? "Je me suis trompé de porte, je suis passé par celle de derrière. Du coup, je me suis installé ici pour ne déranger personne et ne pas me faire sortir". 😁

Logiquement, la salle aurait dû ressembler à une salle de cinéma

Logiquement, la salle aurait dû ressembler à une salle de cinéma

les deux tiers de la salle sont occupés par la scène et des chaises. Un membre du staff me dira "Normalement, on peut tirer les fauteuils qui sont derrière nous pour faire une salle genre cinéma. Mais les roulettes du système sont cassées, et il a fallu qu'on installe des chaises à la place". Voilà une des ( nombreuses) contrariétés que Stéphane aura dû gérer. Mais cela ne gachera pas le plaisir pour le public!

Tous les endorsés sont affichés à l'entrée de la salle, avec leur matériel signature!

Tous les endorsés sont affichés à l'entrée de la salle, avec leur matériel signature!

On va se chercher des places. Les deux premières rangées sont réservées au staff et aux artistes.

Bien qu'étant assis dans la pénombre et avec mes lunettes de vue, Pat O'May passe à coté de moi, me reconnait, et vient me serrer chaleureusement la main. "Oh! Salut, comment ça va? Chuis content de te rencontrer enfin! J'ai un truc à faire vite là, mais on se prend une mousse à la fin ensemble, hein? Faudrait qu'on se fasse un truc à l'avenir, ce serait chouette!".  Il faut dire qu'on s'était connectés quelques semaines avant, et que j'ai été marqué par sa gentillesse et sa simplicité de cœur.

Entretemps, Nono et Richard Daudé viennent de finir la balance d'un morceau qu'ils joueront ensemble. Nono descend de scène, et répond à quelques textos. Je m'approche doucement de lui, et lui dis :

- Bonjour Nono. Excuse-moi mais, est-ce que je peux au moins te serrer la main?

- Oh mais bien sûr, je..........

J'enlève alors mes lunettes de vue, alors que la salle s'éclaire un peu plus. Tout à coup, Nono se fige, écarquille grand les yeux, et se précipite pour me serrer contre lui, manquant de me faire tomber sous le coup de l'émotion. 😁 On rigole en même temps qu'on exprime notre joie de se voir enfin! On a plus envie de se lâcher tellement on est émus. Dire qu'on aura attendu 13 ans pour se voir en vrai... C'est assez ouf quand on y pense car malgré cela, on a toujours su rester proches sans se coller pour autant. On se rappelle cette fameuse soirée où on est restés jusqu'à 4 heures du matin à déconner sur MSN alors que c’était la première fois qu'on se parlait.

Regardez-moi ces bonnes têtes de sous-évolués ! ^^

 

Il me tend sa superbe guitare TRILOGY fabriquée par REMIGE, et me dit "Tiens, essaye ça copain! C'est un outil de travail superbe qui répond à tout ce que je demande pour jouer sur scène! Et le système de changement de plaque pour switcher de micros en quelques instants, c'est de la pépite!". Il me montrera aussi quelques gadgets géniaux dessus dont on ne peut pas encore parler publiquement pour cause de dépose de brevet. Patience, ils vous expliqueront tout bientôt! 😁 Sachez juste que c'est à mon avis une véritable machine de guerre. J'adore le profil de dos du manche pas trop plat, permettant de jouer aussi bien des powerchords que des barrés soutenus. Miam!!!

Minus et Kortex vont conquérir le monde!

Minus et Kortex vont conquérir le monde!

Le G7 : concert anniversaire des 15 ans de LNA Guitar Effects

Nono devant aller backstage, je reviens dans l'entrée de la salle.

J'aperçois Tanguy Kerleroux se faire photographier avec des gens. J'attends mon tour, puis je m’apprête à lui serrer la main pour lui dire poliment bonjour, sauf qu'il m'ouvre les bras avec un grand sourire, et me sort "Ho!!! Salut Manu, je suis super content de te rencontrer enfin!". What??? Je suis interloqué. 😳 Je lui demande "Heuuu, ah bon ? Tu me connais déjà???" en ouvrant des yeux étonnés. "Ah mais ouais, quand tu faisais avec Nono le Guitar Talk sur Youtube, je me mettais ça en podcast tous les soirs où ça sortait et je vous écoutais avec plaisir!".
Ce mec pourrait rendre jaloux n'importe quel apprenti-gratteux : il est trop sympa, avenant, tout sourire, il aime les années 80, et il joue comme une bête! C'est un vrai bonheur de t'avoir rencontré mec! 😀

J'apprends que le lendemain après-midi, Tanguy assurera une masterclass dans les locaux de Scotto Musique Plan-de-Campagne ( le magasin est partenaire de l'évènement). "Ça s'est fait un peu au dernier moment, c'est pour ça qu'on a pas pu trop communiquer là-dessus" se désole Tanguy. Et moi donc! Mon planning ne pouvant plus bouger, je ne pourrai malheureusement pas y assister. Les boules! 😥

Une masterclass gratuite donnée par Tanguy le lendemain

 

Le public commence à rentrer en nombre à l'entrée dans la salle. C’est un vrai honneur pour moi de pouvoir rencontrer et parler avec des abonnés de la chaine Youtube : Christophe du groupe KVARK ( avec qui on correspond depuis longtemps) mais aussi Ben ( venu exprès avec son épouse de Toulouse, et que j'avais rencontré le mois passé), Arnaud, Jean-Michel, etc.. Bref, vous vous reconnaitrez les gars! 😎

Savoir que des gens aiment ce que j'amène humblement sur ma chaine me touche énormément! Alors merci, merci, merci! Vous êtes géniaux! 🤩

Un marseillais ( Christophe), un toulousain ( bibi), et un perpignanais ( Jean-Marc de Ghost Guitars)!

Un marseillais ( Christophe), un toulousain ( bibi), et un perpignanais ( Jean-Marc de Ghost Guitars)!

Voyant que l'heure approche, et pendant que chacun vaque à ses occupations, je me tiens près de la porte d'entrée de la salle. Elle s'ouvre d'un coup par surprise, et la tête de Patrick Rondat apparait. "Ha bin, t'es là toi!" me dit-il tout sourire comme à son habitude. 😀

On échange quelques mots rapidement avant qu'il ne prenne un bain de foule et des séances photos.

Un peu avant 20 heures, tout le monde commence à prendre place dans la salle.

Stéphane LNA Guitar Effects

Le concert démarre avec Stéphane et ses comparses pour des reprises de chansons bien connues par les guitaristes. Je ne boude pas mon plaisir en entendant les premières notes de "Sultans of Swing" de Dire Straits, puisque c'est la chanson qui m'a fait apprécier la guitare lorsque j'avais 3 ans. Tout le public tape dans les mains le rythme, preuve que ce morceau est définitivement ancré dans l'esprit collectif, qu'on soit guitariste ou non. Un signe qui ne trompe pas!

Le maitre de cérémonie : Stéphane de LNA Guitar Effects

 

Stéphane ne se contente pas de jouer de la guitare sur son nouveau modèle MARCEAU, mais il assure aussi le chant. "Le chanteur qui était prévu n'a pas pu venir, alors je m'y suis collé!". Histoire de bien être embêté, l'ampli à lampes CARVIN V3 sur lequel Steph' joue avait décidé de faire des caprices juste avant le début du set. Il faudra ajuster le son avec la sono pendant les chansons, ce qui n'est pas du tout confortable.

Un p'tit Gary Moore pour la route?

 

Pour sa reprise de "Still got the blues" de Gary Moore ( que Stéphane dédiera à sa compagne), c'est Jérémie du groupe Hardbreak (voir plus loin) qui viendra épauler le groupe. Il n'a pu apprendre la chanson que quelques heures auparavant, et s'acquittera de la tâche avec brio.

Malgré ces péripéties, à titre personnel, j'ai trouvé que tout le monde avait vraiment bien assuré!

Sois fier de toi mon Steph'! 👍

Tanguy Kerleroux

Je suivais Tanguy sur les réseaux sociaux depuis quelques temps, et son approche volontairement tournée vers les années 80 m'a naturellement fait de l’œil! 😀 Armé de son ESP E-II, il commencera son set en compagnie de Stéphane sur "Whole lotta Rosie" d'AC/DC.
Que ce soit sur "Hold the line" de Toto, ou sur "I was made for lovin' you" de Kiss, tout fait mouche dans le public. La preuve : énormément de monde hoche la tête au rythme des chansons. J'aime aussi énormément le fait qu'il vit au rythme de ce qu'il joue et qu'il l'exprime sans complexes. Encore bravo!

Le G7 : concert anniversaire des 15 ans de LNA Guitar Effects
Le G7 : concert anniversaire des 15 ans de LNA Guitar Effects

NeoGeoFanatic

Après notre séquence retrouvailles, j'allais enfin voir le poto jouer en live! La répèt' donnait déjà le ton, mais là ça allait envoyer du lourd! Cette soirée est aussi l'occasion pour Nono de faire le baptême du feu de la scène pour la REMIGE Trilogy nouvellement arrivée.

La Trilogy en pleine action!!!

 

Nono est venu avec un superbe baffle KELT customisé, et la petite JOYO Jackman II qui ramone sévèrement malgré sa petite taille

 

Il ne négligera rien de son jeu habituel : tout en envoyant du steak à mach III à coups de sweeping, legato et autres techniques shred, il fera une excellente prestation scénique en interagissant avec le public. Il descendra d'ailleurs de la scène pour s'approcher des gens.

Moment d'émotion à titre personnel quand résonneront les premières notes de "Dead inside" avec son intro solo pleine de feeling. Bravo copain!

Nono n'a pas hésité à sortir de scène pour faire coucou au public!

Nono n'a pas hésité à sortir de scène pour faire coucou au public!

Le groupe Hardbreak

Le super groupe typé métal des années 80 est composé de Nono, Tanguy, et du chanteur Jérémie! L'occasion pour faire la présentation officielle du groupe et de jouer leur premier morceau live "Back to skull" aux accents "Judas Priestiens" bien ficelés.
On aura aussi droit à une excellente reprise de "Burn" de Deep Purple.

Deux adeptes du style 80's ( dont je fais aussi partie)

Deux adeptes du style 80's ( dont je fais aussi partie)

Le G7 : concert anniversaire des 15 ans de LNA Guitar Effects

Stéphane rejoindra les 2 larrons pour une reprise de "The trooper" d'un petit groupe en devenir nommé Iron Maiden. 😁

Tanguy quitte la scène, et Richard Daudé est ensuite appelé à prendre le relais. Lui et Nono embrayent sur une reprise bien sentie de "Tornado of souls" de Megadeth.

Nono, Jérémie et Richard Daudé s'enjaillent sur la reprise de Megadeth

Nono, Jérémie et Richard Daudé s'enjaillent sur la reprise de Megadeth

Richard envoie déjà la sauce, mais on était loin de s'imaginer qu'il ne faisait que s'échauffer!

Richard envoie déjà la sauce, mais on était loin de s'imaginer qu'il ne faisait que s'échauffer!

Richard Daudé

Vient le tour de Richard pour balancer ses morceaux... Avec son physique de rugbyman, et sa guitare Gyrock à 15000 € ( non, il n'y a pas d'erreur sur le prix!) le bonhomme en impose physiquement.

Ce prix... Ouyouyouille!!!

Mais vient ensuite le deuxième effet kiss-cool... parce que déjà qu'il avoinait sur la reprise de Megadeth, voilà qu'il enclenche la vitesse supérieure!

Puuuuuuurée, la raclée qu'il nous a mis sur le plan technique! C'est bien simple : ce mec est stratosphérique!!! 😨 Tous les guitaristes dans le public se demandent ce qui se passe tellement nous sommes dépassés! Richard est tout aussi bien capable de jouer en Jazz-Fusion qu'en solo métallique sous stéroides. Il est celui qui a réussi à calmer tous les guitaristes qui pensaient être déjà des cadors.

Comprenez bien : tous les artistes de la soirée avaient un niveau de ouf et l'ont bien prouvé. Mais là, on a eu affaire à un habitant natif de Technique-land! Terrifiant!

L'alien du soir

L'alien du soir

Après cette monumentale raclée en pleine tronche, l’entracte arrive. Le temps pour tout le monde de se détendre, et de partager des moments avec les artistes déjà passés sur scène. 20 minutes plus tard, les hostilités reprennent.

 

Pat O'May

Je connaissais déjà le breton depuis quelques années mais sans trop savoir à quoi m'attendre exactement pour ce soir. La curiosité me titillait donc d'en apprendre davantage sur le sympathique gaillard. Et bien je n'ai pas été déçu!

Première chose, avant de commencer, Pat demande des applaudissements pour Christophe Babin ( basse) et John Helfy ( batterie) et pour leur formidable boulot. Les 3 larrons collaborent étroitement depuis un moment, et cela se ressent d'ailleurs bien sur scène : tout est bien rodé, et ça ne fait pas semblant! Pat envoie sévèrement du boulet sur sa VOLA custom : tapping, sweeping, le tout sur fond de musique bretonne/shred! Et en plus il assure bien avec son chant bien typé rock!

 

Je note que le public a été bien plus réceptif que lors de la première partie du show grâce aux invectives de Pat. Ce dernier joue avec un sourire de satisfaction qui exprime le simple plaisir de faire de la musique et de la partager. Il harangue les gens pour demander que tout le monde se lève de sa chaise et se rapproche de la scène. Une excellente initiative qui confirme son expérience de la scène et qu'il veut rapprocher le public des artistes au lieu d'ériger une barrière entre eux!

 

"On va vous jouer un morceau mondialement connu... donc pas écrit par moi! " L'assistance se marre. "Et pour ça, je vais vous demander d'accueillir Pascal Vigné pour notre duo sur ce morceau!". C'est donc "Wiskey in the jar" qui cloturera ce set tout en bonne humeur et en technique shred matinée de rock'n'roll... à l'image du bonhomme quoi!

Duo final à l'unisson !

Duo final à l'unisson !

Pascal Vigné

Pascal n'a pas changé depuis le mois dernier où je l'avais vu jouer à Toulouse : concentration, endurance, sourire, technique au poil, et des sonorités modernes assumées pour des mélodies bien catchy, surtout avec "Kerozene" en intro de set. Sa guitare Ibanez RGA42HPT ne lui fait pas défaut!

Après quelques morceaux, Pascal demande une acclamation pour Stéphane, avec qui il est ami depuis de nombreuses années. Les deux potes ont partagé beaucoup de choses ensemble, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel. Stéphane tenait vraiment à partager sur scène le morceau de Pascal nommé "Derniers instants".

Les 2 copains

 

Pascal fait monter sur scène Patrick Rondat à la fin de son set, ce qui provoque un tonnerre d'applaudissements dans le public. Les 2 compères embrayent directement sans répit sur un morceau joué en commun. Comme à Toulouse, je suis ravi de voir la complicité des 2 acolytes : ça joue grave, et avec le sourire.

Patrick Rondat

Celui qui est connu mondialement comme l'ancien gratteux de Jean-Michel Jarre reste toujours aussi humble et tout sourire malgré le temps qui passe! C'est un vrai plaisir de le voir détendu et pro à la fois.

"Bon, avec toutes les notes qui ont déjà été jouées ce soir, il n'en reste plus beaucoup pour moi! Je suis pas dans la merde maintenant!" dit-il à un public hilare et tout acquis à sa cause. Il apprête sa guitare IBANEZ Premium RG1120PBZ et se met dans les starting-blocks.

Dès les premières notes de "Mindscape", Stéphane et moi nous regardons avec une grand sourire, comme lorsque nous étions à Toulouse un mois auparavant. Malgré le volume balaise (on est à coté de la scène), Steph' me crie à l'oreille : "J'ai beau l'avoir écouté en live des dizaines de fois, ça me flanque toujours les poils quand il joue!". Tu m'étonnes!! Et alors que dire lorsqu'il commence les premières notes sur "Les Quatre Saisons" de Vivaldi. Frisson guitaristique assuré!

Le G7 : concert anniversaire des 15 ans de LNA Guitar Effects
Le G7 : concert anniversaire des 15 ans de LNA Guitar Effects
Le G7 : concert anniversaire des 15 ans de LNA Guitar Effects
Le G7 : concert anniversaire des 15 ans de LNA Guitar Effects

Avant la dernière chanson de Patrick, le batteur John doit prendre un moment pour reprendre son souffle. Quoi que littéralement épuisé, il ne lâche rien et se prépare pour le morceau final. Un vrai warrior!!! Il dira en coulisses à la fin de la soirée "La chanson "Barbarian at the Gates" de Patrick Rondat, avec tous ces triolets et ces changements... plus la fatigue... c'était vraiment chaud de tenir vers la fin!"

John Helfy a vraiment assuré le tempo toute la soirée

Je tiens à mentionner la performance OLYMPIQUE ( et le mot n'est pas du tout exagéré!) de la part du duo basse/batterie que Christophe Babin et John Helfy ont formé pour TOUS les guitaristes depuis 11 heures du matin jusqu'à la fin. Franchement, un immense bravo messieurs! Vous avez tout mon respect! 👏

Christophe Babin sera resté debout de nombreuses heures pour faire la liaison guitare-batterie avec un professionalisme hors pair!

La Jam Finale

la fin du concert approche! Tous les artistes montent sur scène pour un boeuf géant sur "Going down" de Freddy King, en version survitaminée. L'avantage de ce morceau en progression de blues, c'est qu'on peut le faire tourner à l'infini et se lancer dans de superbes improvisations.

 

Tous se relaient pour placer des soli selon leur personnalité. L'apothéose de la soirée! Christophe vient me voir l'air affolé en se tenant la tête dans les mains : "Oh lalalaaaaa, mais qu'est-ce qui vient de se passer? J'ai rien compris tellement ça a été l'hallu depuis que ça a commencé!". C'est incontestable en effet! 😀

Puis vient le moment du salut des artistes auprès du public.

Le G7 : concert anniversaire des 15 ans de LNA Guitar Effects
Le G7 : concert anniversaire des 15 ans de LNA Guitar Effects

A la fin du concert, un tirage au sort est organisé pour remporter une pédale LNA signature Patrick Rondat MK3. Une heureuse gagnante a l'honneur d'avoir le numéro porte-bonheur.

Tirage au sort... Et le/la gagnant(e) est...

 

Je vais la voir après la remise de sa pédale pour lui demander si elle est contente, et surtout si elle sait jouer de la gratte. Elle me répond timidement "Bin en fait, je commence". A quoi je réponds "Hey, mais c'est génial! Là tu vas avoir du matos de qualité pour bien progresser!" 😀

Le G7 : concert anniversaire des 15 ans de LNA Guitar Effects

Tous les artistes descendent ensuite de scène et passent, de bon cœur, du temps avec le public. La bonne humeur est palpable. Les dédicaces fusent, les discussions de matos aussi.

L'affiche du concert dédicacée par tous les artistes ( merci Tam pour la photo)

L'affiche du concert dédicacée par tous les artistes ( merci Tam pour la photo)

 

Un breton fort sympathique entouré de 2 toulousains! (Ben, Pat O'May, et votre humble serviteur)

Un breton fort sympathique entouré de 2 toulousains! (Ben, Pat O'May, et votre humble serviteur)

Derrière les fûts de John.

Derrière les fûts de John.

Presque tout le public est parti assez tard, voulant profiter jusqu'au bout! Je passerai encore quelques moments avec le staff et les artistes backstage.

Il est 4 heures du mat' lorsque je gagne enfin mon lit. Trop content d'avoir pu vivre tous ces moments à revoir des gens, en croiser de nouveaux, et écouter de la super musique!

Bravo et merci à Stéphane d'avoir pu faire cet évènement!

 

Encore merci à Stéphane pour avoir préparé tout cet évènement de folie! N'hésitez pas à faire un tour sur le site https://lnafx.com de pour voir tous les produits fabriqués à 100% en France par un gars trop sympa.
Un IMMENSE merci à Ben, Christophe, Arnaud, et Jean-Marc pour le partage des photos et vidéos! You rock!!!
 
Fatigué, mais heureux d'avoir pu assister à ce super évènement et de vous avoir tous rencontré!

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article