Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TEST : trois isocabs ( enceintes fermées) pour la guitare

Depuis que j'ai commencé la guitare, il y a toujours eu un petit souci pour mon entourage : le bruit.

Comment aurait-il pu en être autrement? Faire de la musique, c'est forcément produire des notes, parfois justes et parfois fausses. C'est aussi de longues heures d'entraînement, de répétitions, de redites de phrasés, etc...

Or, pendant que moi je m'entrainais et que j'étais fier de tenter de dépasser mes limites tel un athlète, il y avait aussi mon entourage qui dégustait mes affres. Et quand ce n'était pas mon entourage proche, cela pouvait être mon voisinage.

Bref, vous voyez le tableau, et je suis certain que tout musicien a pu entendre un jour la phrase "baisse le volume" quand ce n'était pas "Arrête de jouer".

 

Le souci, c'est que la frustration arrive vite, et que l'inspiration du moment si on compose s'envole lorsqu'on est contrarié ou frustré. Si de surcroît vous jouez de la musique un peu barbare, alors les remarques énoncées plus haut sont récurrentes.

Pour ma part, je suis guitariste de rock/métal. Autant dire que ce n'est pas le style le plus populaire ni le plus apprécié du monde, et que je conçois que mon entourage se sente agressé lors de mes exactions musicales.

Votre humble serviteur en pleine action...

Première solution : baisser le volume au minimum. Inconvénient : le baffle de l'ampli ne travaille plus correctement, car sa membrane bouge en dessous du seuil normal pour lequel elle est prévue de fonctionner. Le son devient petit, sans vie, les fréquences graves disparaissent... Et surtout votre entourage peut toujours vous entendre. Pas glop!

Ensuite, si l'ampli est à lampes, il n'est pas souvent muni d'une prise casque. De plus, on a alors uniquement le son de l'ampli, mais pas du backing track!

Il y a aussi la solution des simulations d'ampli. Là, on peut brancher un casque car les simulations ont fait une sacrée avancée technologique pour offrir des sons très probants à l'écoute ( mais pas toujours pour les sensations lorsqu'on est le joueur). Mais que faire alors si on n'aime pas ce type de sonorités parfois un peu trop compressées ou raides?

Comment avoir un vrai son d'ampli mais ne déranger personne? Une alternative existe pourtant : l'isocab!

Techniquement parlant, un isocab est une "boîte" fermée isophoniquement, c'est à dire que du son est produit à l'intérieur, mais qu'à l'extérieur, on n'entend presque rien. Un micro placé dans l'isocab face à un HP permet de repiquer le son et d'envoyer le tout dans une console de mixage ou une carte son.

Le câble d'entrée du HP ainsi que le câble de sortie du micro qui va repiquer le son, sortent par des prises sur un des panneaux du boîtier.

L'isocab peut soit contenir un ampli ou un baffle entier (dans ce cas, il va prendre beaucoup de place), ou alors seulement un haut-parleur (moins de place occupée).

Un isocab contenant un ampli combo. Un micro se trouve en face de l'ampli pour repiquer le son

 

L'avantage de l'isocab est double : d'une part, vous n'embêtez personne en faisant du bruit (donc jouer à 2 heures du matin sans réveiller la famille ou les voisins du dessous devient possible); et d'autre part, vous avez le VRAI son de VOTRE ampli dans le casque.

De plus, vous pouvez tout à fait utiliser l'isocab ouvert pour jouer normalement, comme un vrai baffle standard.

Et je ne vous parle même pas de la possibilité d'expérimenter les sons justes en déplaçant le micro dans le boitier, ni de la possibilité de jouer sur vos playbacks favoris à tout moment du jour ou de la nuit....

Deux possibilités s'offrent à vous :

- vous êtes un peu bricoleur, et vous allez pouvoir en fabriquer un par vos propres moyens...

- ... ou alors vous n'avez pas envie de vous lancer dans ce genre de bricolage, et dans ce cas il va falloir trouver un isocab vendu dans le commerce.

Il n'existe pas beaucoup de modèles d'isocabs faits par des professionnels, mais en guitare, plusieurs modèles équipés d'un Haut-Parleur (je vais raccourcir par HP) sont disponibles. Si vous voulez vous lancer dans l'aventure, voici une petite liste de ceux qui ont retenu mon attention :

- JET CITY JETSTREAM

On commence avec cet isocab fort sympathique et plutôt accessible financièrement car il coûte un peu moins de 350 € en moyenne. La construction est correcte sans être exceptionnelle. Le panneau d'ouverture est placé devant le joueur pour accéder au micro sans problème.

 

Le baffle fourni est un 1x 12" Jet City Custom Eminence sous 16 Ohms.

Attention, cet isocab est livré sans micro, ni support de micro. A vous de vous les procurer. Il faudra donc ajouter cela à la note finale.

Je regrette que le micro soit placé au-dessus du HP. Si le micro est mal installé, il tombera et pourra endommager le HP. Prévoir de bien le fixer avec du scotch.

A l'usage, le JETSTREAM fonctionne pas mal. Il atténue en effet le volume, mais sans pour autant le faire disparaître complètement. La mousse d'isolation sonore est correcte, mais vraiment sans plus. Il n'est pas rare que les utilisateurs de cet isocab remplacent complètement la mousse d'origine par des plaques de mousses triangulaires, donnant un résultat bien meilleur que celui d'origine, aussi bien dans la partie haute que basse.

 

Actuellement, le JETSTREAM en est à la version 2, qui propose 2 sorties micros. Très bien pensé!

Bref, il n'est certes pas parfait. Mais vu le prix, l'encombrement, et la construction générale, le JETSTREAM reste un excellent rapport qualité/prix.

AVANTAGES:

- pas cher du tout face à ses concurrents

- prend à peine plus de place qu'un ampli combo 2 x 12"

- le panneau d'accès est à l'avant

- la nouvelle version offre 2 sorties micros

INCONVÉNIENTS :

- la mousse d'isolation sonore est juste correcte, mais pas top

- le micro pend vers le bas et peut tomber s'il est mal installé

 

- RANDALL USM-ISO12C

 

RANDALL surprend tout le monde avec cet isocab de qualité correcte, même s'il est plus cher que le JET CITY ( il coûte 500€ en moyenne). La construction est également différente puisque cette fois, c'est le dessus du baffle qui s'ouvre. Donc, contrairement au JET CITY, il faudra prévoir un peu plus de place derrière pour le stocker convenablement si on souhaite l'ouvrir régulièrement.

Le HP fourni d'origine est un CELESTION VINTAGE 30 de 12" sous 8 Ohms.

Plus cher que le JET CITY, il offre des prestations pratiquement similaires pour le son. Il est juste un peu plus pratique car on a plus de place dans le baffle pour ajuster ses réglages. La position du micro est également mieux assurée que le JET CITY. Par contre, même remarque qu'auparavant concernant la mousse d'isolation qui est trop maigre. Mais surtout, il n'y en a que dans la partie supérieure. Donc là aussi il faudra mater le baffle en haut et en bas!

Vu que les prestations sonores sont similaires, qu'il n'y a qu'un seul micro à mettre, et qu'il est plus cher, je préfère du coup le JET CITY...

AVANTAGES:

- bonne position du col de micro

- bonnes possibilités de réglages du micro (plus d'espace)

- bonne construction

INCONVÉNIENTS :

- un peu cher

- mousse d'isolation pas géniale

 

- BOX OF DOOM

Créé par Sylvester Vogelenzang de Jong uniquement pour les besoins de son propre groupe, le guitariste a ensuite décidé de se lancer dans la construction à plus grande échelle.

Purement artisanal, cet isocab boxe dans la catégorie des poids lourds ( dans tous les sens du terme).

 

Commençons d'abord par le prix : 1300€ ! Ah ouais quand même...

Ensuite le poids : plus de 42 kilos! Ouille! Heureusement qu'il est monté sur roulettes très robustes.

Il est disponible sur le site www.theboxofdoom.com et la compagnie est située aux Pays-Bas.

Sylvester Vogelenzang de Jong
La Box Of Doom, avec à côté une malette pour un HP de remplacement

 

Soyons clairs : on est ici dans la catégorie professionnelle! Des groupes comme OPETH, IN FLAMES, ou MASTODON les utilisent en tournée. C'est dire la qualité du bazar! Ils sortent l'isocab directement du camion sans rien faire d'autre que de le brancher dans la sono de la salle de concert!

Le principe de cet isocab : "la boîte dans la boîte", comme pour les studios d'enregistrement.

En ouvrant la Box Of Doom, on voit 2 rails qui soutiennent les 2 micros qu'il est possible d'utiliser simultanément. Le réglage est alors très précis et ne bouge pas une fois fixé.

 

A la commande, on a le choix entre 8 HP différents. Pour économiser 80€, on peut demander la Box Of Doom seule sans aucun HP.

Le panneau sur lequel est fixé le haut-parleur est amovible. On peut le soulever de sa glissière et en mettre un autre avec un haut-parleur différent, changeant du coup, le son. On peut d'ailleurs commander en option un autre HP d'une marque différente qui sera livré dans une malette au look identique à la box of doom.

Notez les petits trous sur le panneau du HP qui permettent d'éviter trop de pression acoustique ( le son passe par ces trous et le son est moins étouffé, moins "boxy" comme disent nos amis anglais).

 

Il existe aussi un modèle avec 3 micros pour 1800€.

Alors évidemment, comme on est dans de l'artisanal, si vous avez des sous, vous pouvez aussi demander un devis pour un isocab entièrement customisé selon vos besoins.

Bref, est-il raisonnable pour le prix d'une bonne tête d'ampli à lampes d'avoir un baffle qu'on n'entend pas de l'extérieur? La réponse est "oui" si l'usage est destinée aux pro ou aux personnes aisées financièrement...

AVANTAGES:

- look et montage très professionnels

- customisable selon vos envies ( et votre bourse)

- possibilité d'installer 2 micros à la fois

- on en a pour son argent

INCONVÉNIENTS :

- vraiment pas donné

 

BON OK, MAIS MOI, JE VEUX BRICOLER LE MIEN...

Aaaaah voilà qui devient très intéressant! Bon du coup, il n'y a plus de limites imposées à part celle de l'argent. Tout est réalisable, et si vous n'êtes pas maladroit de vos 10 doigts, on peut vraiment faire de jolies choses.

Dans un prochain article, je vous montrerai la réalisation du mien, ce que j'ai appris, et ce que ça donne en terme de sons.

Enjoy!

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
un beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte et un enchantement.N'hésitez pas à venir visiter mon blog (lien sur pseudo)
au plaisir