LE HANGAR DES GUITARES

FENDER provoque la colère de ses revendeurs officiels

FENDER provoque la colère de ses revendeurs officiels

C'est vraiment magique internet! Il suffit de lire un article sur un sujet pour qu'en surfant sur des sujets annexes, on se retrouve sur des sujets dont on parle peu mais qui valent largement le détour!

 

Hier soir, je suis tombé sur un article du journal américain "LOS ANGELES TIMES" qui parlait dans sa rubrique économique d'un petit scandale que venait de provoquer la célèbre marque FENDER peu de temps avant Noël 2015, soit juste avant le NAMM Show...

 

En effet, sur le site internet américain de la marque créée par Léo, une mention venait d'être rajoutée lorsqu'on consultait le guides des instruments proposés.... Une mention qui n'a pas du tout été du goût des revendeurs agréés FENDER...

On pouvait y lire "Achat direct d'usine : ...$".

 

Donc en gros, FENDER se mettrait à proposer de la vente directe aux clients, pour des instruments tout droit sortis d'usine, sans passer par des intermédiaires (commerciaux qui démarchent, transporteurs, revendeurs agréés, etc...). Le but est évidemment de rentabiliser au maximum et de faire de substancielles économies.

FENDER provoque la colère de ses revendeurs officiels

La rumeur avait d'abord commencé à circuler au milieu d'Aout 2014... Certains revendeurs qui ont pignons sur rue en Amérique du Nord ont immédiatement provoqué un tollé face à cette décision. FENDER de son coté n'a ni réfuté, ni confirmé la nouvelle; attendant le moment opportun pour faire une annonce officielle...

 

FENDER a finalement dévoilé la nouvelle au pire moment : la convention du NAMM 2016 à Annaheim, qui est THE rendez-vous des constructeurs et des potentiels clients à venir. Autant dire que la réaction a eu l'effet d'une traînée de poudre! Du petit revendeur d'instrument local jusqu'au gros revendeur archi-reconnu, tout le monde a eu son mot à dire, et rarement en bien...

 

De plus, face à cette information, qu'est-ce qui empecheraient d'autres consructeurs mondialement connus comme GIBSON, IBANEZ ou même MARTIN de faire pareil?

 

Face aux revendeurs "virtuels" internet qui sont de vrais mastondontes comme AMAZON, EBAY, et consorts, les revendeurs "en vrai" étaient jusqu'a présent "à peu près" à l'abri, car une guitare ou un ampli, ca se joue et ca se teste avant de se décider. Mais avec cette nouvelle information, autant dire que le comportement des consommateurs risque fort de changer...

Ken GRAYSON, revendeur agréé FENDER dans la ville de MONTROSE depuis 1953, a déclaré que la réaction des revendeurs américains a été très vive!

Ken GRAYSON, revendeur agréé FENDER dans la ville de MONTROSE depuis 1953, a déclaré que la réaction des revendeurs américains a été très vive!

En Europe, la nouvelle est bizarrement passée de façon assez inaperçue... Mais d'autres comme par exemple les p'tits gars de chez ANDERTONS ont vite repéré l'embrouille, et les client fidèles ont tout aussi mal réagi face à FENDER. Pour les anglophones, vous pouvez suivre le topic ici .

 

Bien sûr, les effets en Amérique ne se sont pas fait attendre! Certains revendeurs agréés ont choisi de moins commander chez FENDER, tandis que d'autres ont clairement affiché leur intention de ne plus commander de FENDER du tout.

 

Du côté de chez FENDER, le vice-président Richard McDonald a un discours très confiant : "Vendre directement aux clients va aider les revendeurs à grandir! Cela va aider les musiciens à rester loyaux envers notre marque, et faire grandir les affaires des revendeurs locaux".

Inutile de préciser que les revendeurs ne sont pas du tout de cet avis...

Richard McDONALD, Vice Président chez FENDER

Richard McDONALD, Vice Président chez FENDER

Mc Donald poursuit : "Sur notre site internet, le client a la possibilité de mettre un article dans son panier virtuel, mais une adresse indique en même temps quel est le revendeur agréé le plus proche de lui pour aller essayer un instrument de notre marque, voire même aller l'acheter là-bas. De plus, nos prix en ligne sont identiques à ceux des revendeurs. En plus, les clients qui en général achètent directement chez nous sont ceux qui n'ont pas de revendeurs à proximité de chez eux. Ils savent ce qu'ils cherchent! Ajoutez à cela que les revendeurs ne font pas que vendre des instruments : ils proposent d'autres services comme des ateliers de cours de musique, ils réparent le matériel... C'est quelque chose que nous ne faisons pas."

 

Les revendeurs, de leur coté, argumentent en précisant :

1- que pour devenir revendeur agréé FENDER, il faut soit vendre une certaine quantité d'instruments FENDER par an, soit payer directement pour avoir ce droit,

2- que le comportement des acheteurs a bien changé depuis l'avènement d'internet : les clients viennent dans les magasins, essayent les instruments, et s'ils apprécient, partent l'acheter sur internet à un prix moins cher... Comme dit ce revendeur : "Une guitare, une basse, un ampli... c'est comme une voiture : il faut d'abord l'essayer avant de se lancer dans l'achat, car pour certains cela représente quand même un effort financier! N'oubliez pas qu'à l'heure actuelle, une Fender American Standard vaut à peu près 1200€".

 

Chez TAYLOR, le discours est très différent de chez FENDER...

FENDER provoque la colère de ses revendeurs officiels

Son Vice-Président des ventes, Keith BRAWLEY, déclare "Acheter une guitare dans un magasin, c'est faire une expérience unique qu'on ne retrouvera pas sur internet. Les clients se comportent avec leur vendeurs comme quand ils vont chez le docteur... Je comprend vraiment pourquoi certains revendeurs sont mécontents face à ce que propose FENDER... La vraie question est de savoir si les revendeurs ont des prix plus chers? Bien sûr que oui. Mais ils sont aussi de bons conseillers lorsqu'on a des questions à poser, ou lorsqu'on hésite entre plusieurs choix".

 

Côté gros revendeurs USA, la direction des très célèbres GUITAR CENTER a refusé de faire de commentaires face à la nouvelle politique de FENDER...

FENDER provoque la colère de ses revendeurs officiels

... mais cependant, un des proches de la direction (qui tient a garder l'anonymat) a confirmé avoir entendu de sérieuses inquiétudes de la part des dirigeants face à cette nouvelle, et ils s'attendent à un début de baisse de leur chiffre d'affaire pour 2016... Rappelons que GUITAR CENTER représente quand même plus de 260 magasins physiques, et un site de vente en ligne bien connu appelé "MUSICIAN'S FRIEND".

 

Pour le moment, les magazines spécialistes de catalogues d'instruments neufs et d'occasions sont à l'affût, mais ne semblent pas encore paniqués à l'annonce du "big F". Aucun autre constructeur n'a pour le moment encore voulu suivre le même chemin, et rien ne montre que cela pourrait se produire...

 

Rappelons néanmoins que FENDER gère d'autres marques sous son égide, comme notamment SQUIER, JACKSON, CHARVEL... Bien que propriétaire de ces marques, FENDER ne peut pour le moment pas forcer ces entités à suivre la même voie.

 

Et vous, qu'en pensez-vous?

 

Enjoy!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article